Site de St Pey de Castet Tél. 05 57 40 52 07 - Site de Génissac Tél. 05 57 55 55 65

    Crémants de Bordeaux des vignerons de Saint Pey-Génissac

     

    Premier producteur historique de vin de base, produisant le plus gros volume de la région, soit un tiers de l’appellation et forts de leur expérience dans le domaine de la bulle, les Vignerons de saint Pey-Génissac se positionnent aujourd’hui comme l’un des meilleurs élaborateurs de crémant de Bordeaux.

    C’est dans la pure tradition que nous élaborons depuis 1995 nos crémants, aujourd’hui déclinés en blanc, rosé ou demi sec.

    Le savoir faire des viticulteurs, une vinification bien maîtrisée par un personnel qualifié, la mise en place d’une infrastructure et des moyens techniques adaptés, sont autant de facteurs qui nous permettent de répondre au mieux en termes de qualité à ce marché en pleine expansion.

    Gamme de Crémant de Bordeaux - Les Vignerons de Saint Pey - Génissac

    L’augmentation constante des volumes de production, 14749 hl en 2015 à 20000 hl en 2016 positionne une fois de plus les Vignerons de Saint Pey-Génissac comme les premiers producteurs de vin de base crémant de Bordeaux de la région.  Aujourd’hui 60 viticulteurs travaillent 200 hectares de vignes destinées à l’élaboration de nos crémants, le rendement demandé étant de 77 hectolitres/hectare .

    Élaboration des crémants Luccios et Louis Vallon :

     

    Ces vins effervescents sont élaborés selon des règles strictes à partir des cépages majoritaires que sont le sémillon, le merlot et le cabernet franc.

    Le crémant de bordeaux doit suivre scrupuleusement un cahier des charges qui impose notamment le ramassage manuel, le transport du raisin entier en clayettes ajourées ou géoboxs. La vendange sera enfin acheminée aux pressoirs pneumatiques.

    Vinification : septembre-octobre-novembre

    La pressée :

    Il s’agit de la première étape qui consiste à extraire le jus de fruit à l’aide de pressoirs pneumatiques (pressurage doux et maîtrisé).

    Les jus de préssée,100 litres de vin débourbé pour 150 kgs de vendange sont séparés, pour des vinifications adaptées , en vin de goutte et vin de taille.

     

    par un pressurage doux et maîtrisé nous obtenons un jus de raisin appellé "moût".
    moût de raisin en sortie de pressoir

     

    Le débourbage :

    Cette deuxième étape consiste à passer les moûts obtenus en cuve réfrigérée pour une décantation de 48 heures minimum. Le jus clair sera conservé pour l’élaboration du crémant.

    la première fermentation alcoolique :

    Troisième étape, celle de la fermentation alcoolique (transformation du sucre en alcool) en cuves thermo régulées.

    Pour une bonne conservation de tous les arômes, celle ci se déroule à une température constante de 16 degrés.Soutiré puis filtré le vin obtenu sera dit  » vin de base « .

    Production actuelle : 14749 hl

    production à venir   : 30000 hl

    la prise de mousse :

    Selon la méthode  champenoise initiée par Dom Pérignon voici plusieurs siècles, le principe est de provoquer une seconde fermentation à l’intérieur de la bouteille ce qui donnera lieu à l’effervescence.

    Cette opération dite de « tirage » consiste à remplir la bouteille de vin de base, à laquelle sera ajouté un levain constitué de levures et de vin(principe de la fermentation).A ce stade, la bouteille est nue, bouchée par une capsule nommée : couronne.

    L’élevage :

    Pour une bonne prise de mousse, ces bouteilles seront logées dans nos caves,à une température constante de 15 degrés Celsius, en position dite  » sur lattes  » : à plat durant 09 à 24 mois selon les cuvées. La durée de mise sur latte engendre une évolution des arômes et des caractéristiques du produit.

    09 mois : vivacité et fraicheur                                             24 mois : arômes briochées, biscuitées, quelques notes de fruits confits

    Le gaz carbonique présent, résultat de cette seconde fermentation en bouteille, engendrera suffisamment de pression à la création de bulles, il apparaîtra également un dépôt sur le fond horizontale de la bouteille.

    Le remuage :

    Le but de l’opération est de préparer à l’évacuation du dépôt précédemment décrit.

    Cette phase délicate est destinée à amener progressivement le dépôt présent sur toute la longueur de la bouteille dans le goulot de celle ci. Elle se réalise manuellement sur pupitre ou avec des automates.

    le remuage des bouteilles de crémant se réalise par le biais de giropalettes automatisés
    remuage par Giropalettes

    Le principe dans les deux cas reste identique : tourner la bouteille, régulièrement, d’un quart de tour et d’un geste sec pour décoller le dépôt, tout en la remontant progressivement.

    En fin de remuage, la bouteille sera dite « sur pointe », dépôt dans le goulot qui est en bas (bouteille à l’envers).

    Le dégorgement et titrage :

    Cette septième étape consiste, une fois les bouteilles remuées et sur pointes à extraire leur dépôt sans perdre de pression. Il s’agira de refroidir sur deux centimètres le goulot de la bouteille afin de piéger celui- ci dans un bouchon de glace, de le retourner, d’éjecter la couronne ainsi que le dépôt puis établir une remise à niveau par l’adjonction d’une liqueur d’expédition et de vin. Viendra juste après le bouchonnage et l’apposition du muselet.

    principe de la liqueur d’expédition : dosage de vin et de sucre consistant à obtenir des effervescents plus ou moins secs, nous obtiendrons selon le dosage des crémants brut ou demi sec

    dosage en sucre entre 9 et 12 grammes /litre = catégorie brut                   dosage en sucre entre 32 et 50 grammes/litre = catégorie demi sec

    L'adjonction d'une liqueur d'expédition plus ou moins dosée en sucre donnera lieu à une deuxième fermentation à l'intérieur de la bouteille.
    adjonction de la liqueur d’expédition

     

    Le bouchon de glace emprisonne le dépot, résultat de la fermentation
    bouchon de glace
    faisant suite au dégorgement et à l'adjonction de la liqueur d'expédition, les bouteilles de crémant sont bouchonnées, suivra le muselage , le coiffage et l'habillage.
    bouchonnage

    L’habillage :

    Au terme des opérations précédemment définies, nos bouteilles seront habillées d’une coiffe,  d’une étiquette de corps, éventuellement d’une contre étiquette et d’un macaron désignant la distinction obtenue lors d’un concours.Notre clientèle pourra alors apprécier et déguster nos derniers vins effervescents.

    photo du Luccios Blanc médaillée   photo du Luccios rosé médaillée

    Les crémants de Bordeaux des vignerons de Saint Pey-Génissac présentent de fines bulles, légères, un joli rose pâle ou blanc vif, pour un nez fruité, une bouche ronde et délicieusement parfumée.

    Accords gourmands :  De l’apéritif au désert, pourquoi pas sur charcuteries blanches et crustacés à l’occasion d’un diner royal

    Les Crémants des vignerons de saint Pey-Génissac vous souhaitent d’agréables moments en leurs compagnie.

    Vignerons de Saint-Pey.Génissac

    Lettre d'information

    Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

    Vous êtes maintenant inscrit !

    Share This